Mobilité : DoDoc sur RPI3

#1

Dans le cadre du travail de classe, les élèves sont amenés à travailler en dehors de l’école : à l’extérieur, au musée…
Installer DoDoc sur RPI3 permettrait une grande mobilité.
Bientôt disponible ?

0 Likes

#2

Louis a fait des tests sur RPI3 et DoDoc fonctionne plutôt bien !

0 Likes

#3

Nous publierons des versions de test pour Raspberry Pi dès que la version 7.7 de do•doc sera stabilisée (ce qui est prévu pour la semaine prochaine).

Lionel, je peux utiliser ce sujet pour mettre des liens vers ces versions bêta ?

0 Likes

#4

Bonjour Louis
voilà de bonnes nouvelles !
Ce fil est le bienvenue pour tes liens.
Bonne semaine

0 Likes

#5

Bonjour,

Une première version de do•doc optimisé pour raspberry pi est disponible au téléchargement, à retrouver en téléchargement ici :

do•doc fonctionnait déjà très bien sur raspberry pi avant mais il fallait l’installer en mode “développeur” (installer node.js, python2, etc.). Ce paquet devrait simplifier grandement les choses. Il fonctionne sur mon Raspberry Pi 3B de test, il faut simplement le télécharger et double-cliquer dessus pour l’installer.

À noter que ffmpeg ne fonctionne pas pour l’instant — certaines fonctionnalités comme le montage vidéo ne sont donc pas opérationnelles mais le reste devrait marcher (y compris le branchement d’une webcam, l’enregistrement de vidéos, l’export PDF et web).

N’hésitez pas à poster des retours ici si vous tentez l’installation !

1 Like

#6

Merci Louis !
Je teste dès la fin de semaine ou début de semaine prochaine.
Bonne semaine

0 Likes

#7

Bonjour,
Petite question, quelle distribution choisir pour installer cette version spéciale pour Rasberry PI 3B ?

J’ai déjà une instance Nextcloud qui tourne sur ubuntu core pour raspberry ,mais je vais peut être tester sur autre chose, du genre Raspian.
Merci pour vos conseils

0 Likes

#8

bonjour (et bienvenu),

honnêtement je ne saurai pas vous dire sous quelle distribution il marche ou non.
En tout cas il a été testé sous raspbian stretch.

0 Likes

#9

Bonjour,

Tester ce WE sur un Raspberry Pi3 avec une Raspbian toute fraîche sur une carte de 32 Go.
Une installation réalisée avec Etcher pour l’OS en 3 clics : un pour télécharger raspbian et deux autres pour l’installation sur la carte SD.
Et deux de plus pour télécharger Dodoc 8 pour Pi et lancer l’installation…
En 5 clics on a une solution qui tourne sous linux pour 40€ :wink: … c’est simplissime

J’en ai profité pour lancer 3 lignes de codes afin d’utiliser le wifi du Pi 3 avec RaspAP pour en faire une borne autonome avec boucle wifi locale. Ça évite d’acheter une borne wifi en supplément.
(cf https://bentek.fr/creer-hotspot-wifi-sur-raspberry-pi/)

Je teste tout ça dès demain dans une école primaire de Saint-Avold avec quelques tablettes android. Je vous donnerai quelques retours.

0 Likes

#10

Bonjour Julien,

merci pour le test, excellent !

Pressé de lire vos retours en situation, de ce que j’en sais la puce wifi du Raspberry Pi 3 est un peu limite pour pouvoir connecter plusieurs appareils en même temps et avoir un réseau fiable mais à voir du coup, je vais expérimenter aussi de mon côté.

0 Likes

#11

J’ai testé rapidement, ça fonctionne plutôt bien avec 2 appareils (un ordinateur et un smartphone) connectés à un raspberry pi qui émet un réseau wifi, non connecté à internet.

Quelques captures :

image

0 Likes

#12

Bonjour,

J’avais aussi testé ce WE et je suis allé jusqu’à 4 tablettes android sur un Raspberry Pi3 sans internet qui émet son propre réseau local. Ça fonctionnait plutôt bien sauf pour la lecture des vidéos HD qui saccadent un peu.
J’avais une petite question par rapport à ça : comment se passe l’enregistrement des vidéos ?
Est-ce que la vidéo est d’abord enregistrée sur la tablette et ensuite transférée vers dodoc ou bien le flux vidéo passe en direct sur le raspberry ?
Et pour info la dernière version du Raspberry, le Pi3+ a justement un wifi type ac plus rapide. Mais je n’en ai pas sous la main pour comparer.

0 Likes

#13

La vidéo est enregistrée dans son intégralité sur la tablette puis transférée au serveur (qui tourne dans l’application) pour que si coupure réseau il y a pendant l’enregistrement, la vidéo ne se coupe pas brutalement. Le pourcentage qui s’affiche sur les boutons de validation dans la page de capture correspond à l’avancement de l’envoi du fichier.

On va se procurer une version 3b+, effectivement le wifi a l’air nettement plus rapide.

Prometteur tout ça :slight_smile:

0 Likes

#14

Encore une petite amélioration que je cherchais à faire pour plus de mobilité et ne pas avoir à transporter un écran un clavier et une souris à chaque fois alors que j’avais des tablettes à disposition.
J’ai trouvé mon bonheur ici : https://trevilly.com/utiliser-un-raspberry-pi-pour-executer-des-taches-de-maniere-semi-automatique-par-qr-codes/

Et j’ai donc tapé dans un terminal sur le raspberry :
sudo nano /etc/xdg/lxsession/LXDE-pi/autostart

ajouté @dodoc à la fin, enregistré le tout et redémarré.

Du coup on branche sur une prise et Dodoc se lance tout seul au démarrage du raspberry ainsi que le réseau local.
Et en deux minutes tada…

ça donne ceci :

Avec 2 qr codes : le premier pour la connexion au réseau wifi et le deuxième pour l’adresse locale, n’importe quel appareil mobile peut commencer à documenter en moins de 3min.

Il suffit d’avoir une prise électrique, ou bien même à essayer sur batterie pour la mobilité ultime :wink: du genre documenter une visite à l’extérieur avec le tout dans un sac à dos et quelques tablettes pour les groupes d’élèves.

Bon test

Julien

0 Likes

#15

Bravo !
Je n’ai plus qu’à rattraper mon retard.
Pour le Wifi, parfois une antenne supplémentaire règle le problème.
A bientôt pour des retours d’usage.

0 Likes

#16

Superbe ! Merci Julien d’avoir pris le temps de tester de bout en bout, ça a l’air idéal !
J’ai avancé ces derniers jours sur des optimisations importantes pour alléger do•doc et en particulier lorsque plusieurs personnes s’y connectent simultanément. Ces améliorations seront présentes dans une version bêta 8 qui sortira du coup à la fois pour mac, windows (32 et 64bits), linux (ordinateur) et linux (raspberry pi / ARM). Ça fait beaucoup de plate-formes à gérer en parallèle, chaque export me prendra facilement 2 ou 3 heures à produire donc je n’en ferai pas avant d’avoir bien avancé.

À noter que ffmpeg, la bibliothèque de montage et création de nouvelles vidéos, n’a pas l’air de fonctionner sur rapbserry pi. La publication “montage vidéo” ne marche pas, et les aperçus des vidéos non plus. Il faudra que j’enquête là-dessus, il me semble que c’est la seule chose qui ne marche pas sur rpi.

0 Likes

#17

Très bonnes nouvelles pour les connexions multiples !
Bientôt donc : Dodoc en sortie forêt / Dodoc au gymnase…

L’année dernière une enseignante de maternelle nous avait sollicité pour avoir une solution serveur dans sa classe (non équipée de wifi) pour que les élèves puissent avoir accès directement à des vidéos d’explications d’ ateliers à partir de tablettes tactiles et de QR code. Nous avions choisi une solution à base de HooToo TripMate. L’enseignante déposait les vidéos sur le routeur, et à partir de l’URL du fichier vidéo créait des QR codes. Ça fonctionne plutôt bien. Mais cela n’est pas très ergonomique et se limite à l’accès à des fichiers photo ou vidéo…, aucun autre usage possible.
La solution que l’on pourrait proposer maintenant avec dodoc est encore plus simple. Les vidéos se faisant directement dans l’interface de dodoc ainsi que l’impression des QR code. Il ne manquait que la simplification au niveau du matériel. La solution à base de Raspberry vient combler tout ça, avec un réseau wifi interne et la possibilité de le raccorder directement sur un TBI par hdmi.
Il manquerait juste une batterie pour l’utiliser en extérieur. Je vais essayer de tester ça prochainement.

Je devais tester cette solution avec le Pi 3 la semaine dernière dans une classe de CM mais nous avons finalement opté pour une installation de dodoc directement sur l’ordinateur de la classe qui est relié au TBI. Les élèves de CM documentaient par des photos une séance de prototypage, chaque groupe avec une tablette. Ils étaient amusés de voir leurs images arriver en temps réel sur l’affichage du TBI. A la fin de la matinée toutes les images étaient attribuées à des auteurs (groupes) et légendées, rassemblées dans un même dossier sur l’ordinateur. Et sans avoir à faire le tri sur chaque tablette et devoir vider les images… un vrai bonheur.
Si j’ai du temps, je teste cette semaine.

Oui j’avais remarqué que l’aperçu vignette des vidéos ne fonctionne pas mais je n’avais pas fais attention à la fonction montage. J’imagine que le stop motion non plus si ça vient de ffmpeg qui n’est pas dans les dépôts.
Mais visiblement ça se compile pour raspbian.

voir ici pour un peu de lecture :

et
https://wiki.debian.org/ffmpeg

ou ici
https://www.johnvansickle.com/ffmpeg/

0 Likes

#18

Bonjour,
Je viens de tester dodoc sur mon Raspberry PI 3 équipé d’un disque dur Pidrive, nickel. L’installation est simple, il manquait un seul paquet libgconf2-4.
J’ai réalisé un petit tuto sur mon site https://www.sugarbug.fr/framboise/dodoc-raspberry/ :wink:

0 Likes

#19

Bonjour
Merci bien pour toutes les infos que vous avez partagées ici.
Je pense avoir réussi à faire l’installation propre.
RaspAp est intéressant. Par contre, je ne parviens pas à connecter le RPI à une borne wifi reliée à Internet. Si je tente de le faire, alors je perds la connexion avec le RPI.
Je sais que c’est possible car j’utilise un autre système qui me permet de me connecter à un wordpress sous RPI tout en connectant ce RPI à une box en wifi.
Si vous avez une idée…
Bonne journée

0 Likes

#20

Je ne suis pas un expert en matière de réseau wifi… d’après ce que j’en ai compris :

  • Avec RaspAP, le RPI se transforme en Hotspot (= point d’accès = AP), c’est à dire qu’il distribue des adresses réseaux en DHCP pour les autres appareils qui s’y connectent.

  • Si le RPI est branché en filaire sur le réseau internet, il sert de Hotspot wifi et conserve l’accès au web, comme le font les routeurs ou les box.

  • Si le RPI n’est pas relié en filaire, on perd l’accès au web, c’est alors un réseau local ( façon Bibliobox et autres…)

  • Sans RaspAP, le RPI peut être connecté en wifi sur le réseau et partager sa connexion avec un autre appareil, façon partage de connexion des smartphones.

J’ai proposé une installation de RaspAP car j’interviens très souvent dans des lieux (écoles ou en extérieur) où il n’y a pas de réseau wifi à disposition. Donc pour simplifier au maximum les besoins matériels je voulais tester le mode hotspot du RPI avec des tablettes ou smartphones. Ce qui évite d’avoir besoin d’une de borne wifi ainsi que d’un écran, clavier, souris ou webcam pour se connecter et utiliser dodoc sur le RPI.

Mais pour une utilisation plus classique d’un RPI dédié à dodoc avec webcam + écran / souris, il n’est pas nécessaire de le transformer en hotspot. idem si l’on a déjà un réseau wifi disponible, autant tout connecter sur ce réseau existant.

Donc dans votre cas soit :
1- je n’utiliserais pas RaspAP et je connecterai le RPI et le reste au réseau wifi de la borne existante.
2 - je connecterais le RPI en filaire au réseau et utiliserai le mode Hotspot avec RaspAP et supprimerai la borne wifi.

J’espère avoir répondu à la question

Bonne journée

0 Likes